Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association des Familles du Vésinet

Association des Familles du Vésinet

Se rencontrer - S'informer - S'entraider

Rencontre UNAF premier ministre au sujet de la réforme des retraites

Le 9 décembre dernier, la Présidente de l’Unaf, Marie-Andrée Blanc, Guillemette Leneveu, Directrice générale, et J-Philippe Vallat, en charge de la Direction des Politiques et actions familiales et des études, ont rencontré, à Matignon, le Premier ministre, Edouard Philippe, accompagné de son directeur-adjoint de cabinet Thomas Fatome et son conseiller social, Franck Von Lennep. A cette occasion, l’Unaf est intervenue pour que la réforme des retraites prenne mieux en compte la situation des mères de familles, notamment nombreuses.

A la suite de ce rendez-vous, le Premier Ministre a annoncé le mercredi 11 décembre, au CESE, lors de son discours sur la réforme des retraites, plusieurs inflexions des propositions du rapport Delevoye sur les droits familiaux en matière de retraite afin de « donner confiance aux familles », reprenant ainsi le slogan de l’Unaf pour les élections présidentielles et législatives de 2017.

Ces deux nouvelles mesures sont :

  • une majoration de 2% supplémentaires pour les parents de 3 enfants et plus.
  • la compensation de l’interruption d’activité qui s’arrêtait initialement aux 3 ans de l’enfant serait étendue jusqu’aux 6 ans de l’enfant.

Extraits du discours du Premier ministre /

(...)

« Je veux également donner confiance aux familles.Et c’est la raison pour laquelle j’ai souhaité faire évoluer les propositions du Haut-Commissaire sur 2 points. D’abord pour aider les femmes qui choisissent d’arrêter de travailler pour élever leurs enfants ; nous maintiendrons le bénéfice de l’assurance vieillesse des parents au foyer pour les femmes qui arrêtent de travailler pour élever leur enfant jusqu’à l’âge de 6 ans à partir du 3e enfant.Et d’autre part, pour reconnaître que notre pays et notre système de retraites ont besoin des familles nombreuses.

Au-delà des 5% par enfant, nous accorderons 2% supplémentaires aux parents de familles nombreuses de 3 enfants et plus ».

Ces annonces constituent, pour l’Unaf, une ouverture positive. Elles montrent que l’Unaf a été en partie entendue.

Toutefois, toutes les craintes ne sont pas levées notamment concernant les effets de la suppression des majorations de durée d’assurance, qui constituaient des apports de droits élevés pour les mères de familles, particulièrement à partir du 3e enfant.

Extrait de www.unaf.fr - communiqué de presse n°26.11.12.19

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article